laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER
Home > Les publications > Mélanges Crapel : Revue en didactique des langues et sociolinguistique > Anciennes revues > Mélanges 1975 > NEW APPROACHES TO AUTONOMY : TWO EXPERIMENTS IN SELF-DIRECTED (...)


Article du Mélanges 1975

NEW APPROACHES TO AUTONOMY : TWO EXPERIMENTS IN SELF-DIRECTED LEARNING

ABE, Danielle / HENNER STANCHINA, Carolyn / SMITH, P.


Cet article présente deux applications de la stratégie d’apprentissage en autonomie définie dans les précédents Mélanges Pédagogiques : l’une à des adultes dans le cadre de la formation permanente, et l’autre à des étudiants d’une grande école, l’Ecole Nationale Supérieure de la Metallurgie et des Industries des Mines (ENSMIM) de Nancy.

Cette stratégie visait à répondre aux besoins en anglais d’adultes ne pouvant pas assister régulièrement à des cours du soir, et à pallier le manque d’intêret que les étudiants ressentaient pour les cours obligatoires.

Nos objectifs à court terme étaient donc d’amener les étudiants à atteindre à la fois une compétence linguistique et une compétence de communication satisfaisantes, à l’aide de documents adaptés au travail en autonomie et grâce à une relation pédagogique nouvelle avec le conseiller d’apprentissage qui permette à l’apprenant de prendre confiance en son propre travail, de vaincre ses appréhensions pour le travail en autonomie et de dépendre moins de l’enseignant.

A long terme, nous espérions donner aux apprenants les moyens de prendre en charge leur propre apprentissage : pour qu’ils puissent définire eux-mêmes leurs objectifs, choisir le matériel et les documents appropriés, déterminer leur mode de travail, assumer la responsabilité de leur progression personnelle, et évaluer leur performance en situation réelle.

Nous pensons pouvoir dire que les objectifs immédiats ont été atteints. Quant à la réalisation des objectifs à long terme, il nous est plus difficile de l’apprécier, car cela supposerait que nous gardions contact avec les autonomes.

Pour le CRAPEL, cette stratégie exige la préparation d’une grande variété de documents oraux ou écrits qui facilitent l’apprentissage en autonomie, et également la disponibilité d’un matériel de reproduction rapide. Il nous faudra choisir et former des conseillers d’apprentissage pour être en mesure d’étendre l’apprentissage en autonomie.

Chez les apprenants, la réussite de cette stratégie repose sur une forte motivation pour atteindre le but précis, et la volonté de se débarrasser des préjugés sur le processus enseignement/apprentissage et sur les rôles respectifs du professeur et de l’élève.


version complète et imprimable
NEW APPROACHES TO AUTONOMY : TWO EXPERIMENTS IN SELF-DIRECTED LEARNING


2005-05-30 11:55:55

  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales