laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER
Home > Les publications > Mélanges Crapel : Revue en didactique des langues et sociolinguistique > Anciennes revues > Mélanges 1978 > EXTENDING SELF-DIRECTED LEARNING OF ENGLISH IN AN ENGINEERING (...)


Article du Mélanges 1978

EXTENDING SELF-DIRECTED LEARNING OF ENGLISH IN AN ENGINEERING COLLEGE

MOULDEN, Harvey


L’Ecole des Mines de Nancy offre aux étudiants et aux membres du personnel plusieurs possibilités pour effectuer un apprentissage autonome de l’anglais (Bibliothèque Sonore et Vidéothèque, encadrement de personnel souhaitant apprendre l’anglais en autonomie, entraînement à la compréhension orale en semi-autonomie pour les étudiants en dernière année d’études). Cependant, la plus grande partie de l’enseignement de l’anglais à l’Ecole est encore dispensée dans des cours collectifs où l’enseignant est seul à décider des objectifs et des moyens.

Cet article décrit la mise en place d’une expérience destinée à étudier l’efficacité pédagogique et les possibilités d’extension d’une méthode d’apprentissage en semi-autonomie de l’anglais. Deux des trois heures et demie de cours collectifs sont supprimés et on demande à l’apprenant de les remplacer par deux heures de travail autonome. L’apprenant choisi lui-même ses objectifs, ses méthodes et ses matériels. Pour cela, des documents d’information dont l’article donne quelques exemples lui sont fournis. L’évaluation du travail accompli ainsi que le planning du travail à venir se font lors d’entretiens individuels avec l’enseignant. Un cours collectif hebdomadaire est utilisé essentiellement pour des activités d’expression orale.


version complète et imprimable
EXTENDING SELF-DIRECTED LEARNING OF ENGLISH IN AN ENGINEERING COLLEGE


2005-05-30 16:46:19

  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales