laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER


Article du Mélanges 1984

COMING TO TERMS : NEGOCIATION AND INTER-CULTURAL COMMUNICATION

RILEY, Philip


La négociation discursive peut être sous-catégorisée en :

(1) négociation de significations: le discours interactif est envisagé comme un processus dynamique où les participants établissent un terrain d’entente et une signification intersubjective. Le processus est illustré par une analyse d’extraits de discours pédagogique.

(2) négociation des décisions (’out comes’). Tout programme d’apprentissage est constitué d’une série de décisions qui sont, potentiellement au moins, susceptibles d’être négociées. Le degré de centration sur l’apprenant ou de centration sur l’enseignant est en liaison directe avec ce processus de prise de décision. Les discours des types I et 11 sont transactionnels, centrés sur un message, où, pour préciser clairement les intentions et les significations, les participants doivent échanger des informations de façon aussi efficace que possible.

(3) Lors d’une négociation exolinguistique (où l’un des participants emploie une langue non maternelle) on trouve un mélange de I et 11, mais on trouve également des négociations procédurales et interpersonnelles. Les négociations procédurales concernent les conventions linguistiques et sociales qui gèrent le processus de négociation en tant que tel. Ce sont des règles de comportement communicatif spécifiques à une culture. Des difficultés dans les négociations procédurales entraînent presque inévitablement de mauvais rapports sociaux. Les négociations exalinguistiques sont traitées en termes d’interférence communicative et d’interprétation des erreurs pragmatiques.


version complète et imprimable
COMING TO TERMS : NEGOCIATION AND INTER-CULTURAL COMMUNICATION


2005-05-31 11:53:03

  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales