laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER


Article du Mélanges n° 28 (2006 - n° spécial : TIC et autonomie dans l’apprentissage des langues)

ROLE DE L’ENSEIGNANT-FORMATEUR : L’ACCOMPAGNEMENT EN QUESTION

BARBOT, Marie-José


La montée en puissance de la notion ou du préconcept d’accompagnement depuis 2000 reflète une évolution des métiers d’enseignant-formateur à l’heure des multimédias. Ce constat conduit à se demander si on assiste bien à une réactivation de l’autodirection comme ce mot semble en témoigner. Le propos tout d’abord est de rappeler les fondements théoriques de la relation éducative et d’établir une généalogie avec le terme de « conseiller » défini dans les travaux du CRAPEL dès les années 1970 comme un nouveau métier qui vise à la fois une dimension cognitive et une dimension de développement personnel à savoir l’autonomie, puis avec le concept de médiation. Nous rechercherons ensuite quelles sont les pratiques inédites que recouvre aujourd’hui le terme accompagnement dans un contexte de médiatisation et constaterons qu’il désigne des pratiques très hétérogènes et floues, à la fois directives et autonomisantes. Il semble donc nécessaire de définir ce que seraient les traits de l’ « accompagnement autonomisant ».

The increasing popularity of the notion of accompagnement (“tutoring”, but with no theoretical preconceptions) since 2000 reflects an evolution in the profession of teacher / trainer in the multimedia age. If the term itself may suggest a return to a system of self-directed learning, the first thing is to revisit the theoretical foundations of relationships in education and establish the link with the term counsellor (defined in work at the CRAPEL as early as 1970 as a new role incorporating a cognitive dimension as well as a personal development dimension-in other words, autonomy), and also with the concept of mediation. We then look at new practices covered by the term accompagnement in the context of mediatisation, and find a varied and vague range of practices, both directive and autonomising. This article therefore attempts to define what autonomising accompagnement could be like.


version complète et imprimable
ROLE DE L’ENSEIGNANT-FORMATEUR : L’ACCOMPAGNEMENT EN QUESTION


2006-01-26 16:29:22

  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales