laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER


Article du Mélanges n° 30 ( 2008 - n°spécial : Langues et relations de service )

L’ANALYSE DES INTERACTIONS DE COMMERCE EN FRANCE ET AU LIBAN : UNE PERSPECTIVE COMPARATIVE INTERCULTURELLE

DIMACHKI, Loubna


Cette présentation porte sur un type particulier d’interactions : l’interaction dans les commerces. L’approche choisie est de nature comparative et interculturelle et vise la mise en évidence des variations (similarités et différences) dans le déroulement des interactions. Les données proviennent de corpus audio enregistrés dans des commerces en France au Liban.Mon choix pour cet exposé s’est porté sur la structure générale des interactions de commerce. Les interactions de commerce représentent en effet une scène de la vie quotidienne assez ritualisée. L’objectif de cette étude est de comparer l’organisation et le fonctionnement des interactions de commerce, dans deux pays respectifs, le Liban et la France, afin de pouvoir relever les similitudes et les différences. L’intérêt

de cette analyse est d’essayer de mettre en évidence la structure générale de ces interactions, c’est-à-dire leur organisation en séquences ainsi que de définir le script propre à ce type d’interaction dans les deux pays. L’étude comparative permet de faire émerger les spécificités de la structure des interactions dans chaque pays. Cette description peut par ailleurs permettre, sur le plan pratique, de localiser des

"zones de malentendus potentiels" qui pourrait se faire jour lors d’une "interaction interculturelle". Dans nos sociétés de plus en plus multiculturelles, c’est en prenant, entre autres, connaissance des représentations linguistiques et culturelles de l’autre que nous pourrions avancer.

This article is based on a particular type of business interaction : shop service encounters. We adopt a comparative intercultural approach to highlight the variation in the way such interactions unfold. The data are taken from a spoken corpus recorded in commercial settings in France and Lebanon. The main focus here is on the general structure of business interactions, which

provide a ritualised set of daily encounters. The overall aim is to compare the organisation and function of these interactions in the two countries to highlight the similarities and differences involved. In particular, we look at the general structure, i.e. the organisation of sequences and the particular scripts or schemas specific to the interaction type in each country. The comparative approach brings out the

specificities of the interactional structure in each country. On a practical level, such a description highlights potential problem areas in the case

of intercultural encounters. In our increasingly multicultural societies, enhanced awareness of others’ linguistic and cultural representations can provide a useful way

forward.


version complète et imprimable
L’ANALYSE DES INTERACTIONS DE COMMERCE EN FRANCE ET AU LIBAN : UNE PERSPECTIVE COMPARATIVE INTERCULTURELLE


2008-05-27 10:55:56

  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales