laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER


Article du Mélanges n° 31 (2009 - n° spécial : Des documents authentiques oraux aux corpus : questions d’apprentissage en didactique des langues)

LES DOCUMENTS AUTHENTIQUES DANS LA FORMATION DES ADULTES MIGRANTS : PRATIQUES PEDAGOGIQUES ET CONTRAINTES INSTITUTIONNELLES

ADAMI, Hervé


Les migrants sont en situation d’immersion linguistique dans la société de leur pays d’accueil. De ce fait, l’apprentissage en situation naturelle de la langue dominante est le mode majeur d’acculturation linguistique. Quand ils suivent une formation, ils sont donc à la fois en situation d’apprentissage naturel et en situation d’apprentissage guidé. Les acteurs de la formation d’adultes ont depuis longtemps intégré cette réalité et l’utilisation de documents authentiques fait partie des habitus pédagogiques puisque les apprenants y sont confrontés en permanence en dehors de la salle de cours. Mais les documents authentiques, tels qu’ils ont été pensés et promus en didactique des langues, correspondent à une situation d’apprentissage exolingue et non à une situation d’immersion linguistique. Cet article propose d’interroger la notion d’« authenticité » à la lumière de la situation des migrants en apprentissage en la présentant sous la forme d’un continuum. Libérés de l’opposition dichotomique authentique/artificiel, les documents utilisés et utilisables en formation peuvent retrouver la souplesse nécessaire pour s’adapter aux besoins et à la situation spécifiques des apprenants.

Immigrants find themselves in a language immersion situation in their host country, and natural contexts provide their main language contact. On training courses they are therefore in both a natural learning context and a guided learning context. Trainers have long exploited this state of affairs, and authentic documents form part of their teaching practices since learners are constantly exposed to them out of class. But authentic documents - as defined and promoted in language teaching - correspond to a foreign language learning context and not to a language immersion context. This article examines the notion of “authenticity” for immigrants in language learning, and argues that there is a continuum of authenticity. Without the polar opposition of authenticity/artificiality, documents for language teaching acquire greater flexibility to adapt to the specific needs and contexts of the learners.


version complète et imprimable
LES DOCUMENTS AUTHENTIQUES DANS LA FORMATION DES ADULTES MIGRANTS : PRATIQUES PEDAGOGIQUES ET CONTRAINTES INSTITUTIONNELLES


2009-01-19 15:04:36

  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales