laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER

Colloque international "Approches théoriques et empiriques en phraséologie" des 11 et 12 décembre 2014

Présentation

Présentation

La recherche en phraséologie étant particulièrement foisonnante ces dernières années, il convient de faire le point sur l’évolution des cadres théoriques, sur les nouvelles méthodes empiriques et sur l’articulation des approches théoriques et empiriques dans des domaines et des discours nouveaux.
On s’interrogera sur l’évolution des théories à l’œuvre en phraséologie ces dernières années. Voici quelques-unes des questions pouvant être abordées :

  • Le modèle cognitiviste est-il toujours d’actualité ?
  • Dans quelle mesure les grammaires de construction ont-elles fait progresser la recherche en phraséologie ?
  • Faut-il poursuivre la remise en cause de critères tels que la polylexicalité ou le figement ?
  • Les problèmes de classification et de délimitation des unités phraséologiques (expressions idiomatiques, proverbes, collocations, formule de routine etc.) sont-ils encore actuels ?
  • Comment les théories d’acquisition du langage et d’apprentissage des langues peuvent-elles intégrer les apports de la recherche en phraséologie ?

    On peut également se demander quelles approches et méthodes empiriques sont utiles en phraséologie (y compris en parémiologie) et dans quelle mesure :
  • questionnaires et interviews
  • enregistrements d’interactions orales spontanées
  • méthodes quantitatives et statistiques diverses
  • programmes informatiques d’ingénierie linguistique et surtout corpus électroniques dont l’emploi se généralise dans la plupart des études, en particulier pour l’analyse des « unités préformées ».

    Ces approches bottom up et top down, et également l’adaptation des modèles théoriques à la réalité langagière gagneront à être réexaminées et confrontées. On pourra par exemple explorer ces domaines où empirie et théorie s’articulent et se complètent en phraséologie :
  • phraséologie et lexicographie unilingue ou plurilingue,
  • phraséologie dans les textes et discours spécialisés : dimension textuelle des phrasèmes, fonction des phrasèmes dans les textes de spécialité et en termi¬nologie etc.
  • phrasèmes de la langue orale et/ou écrite,
  • approches pragmatiques s’intéressant aux « pragmatèmes », « formules de routine », « actes de langage lexicalisés ou stéréotypés » ou aux « structures figées de la conversation ».

    Les analyses contrastives, en particulier celles portant sur le français et l’allemand, sont particulièrement bienvenues.

    Conférenciers invités : Peter Blumenthal (Köln), Georges Kleiber (Strasbourg).


    Langues de communication : français et allemand (éventuellement anglais).

  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales