laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER

V. Projets

Ci-dessous sont listés les projets dans lesquels sont impliqués les membres de l’équipe.


Projet PALE-SITCOM : Pathologies du langage chez l’enfant : Etude des situations de communication favorables au développement langagier (Région, 2016-2018)
Resp : C. Masson ; E. Canut (Univ Lille), C. da Silva Genest, M. Husianycia (ATILF)


L’objectif du projet est de recueillir, transcrire et mettre à disposition des données langagières d’interactions adultes/enfants avec troubles du langage afin d’identifier les différents procédés d’étayage et d’ajustements de l’adulte qui favorisent l’émergence du langage ou d’un mode de communication plus efficient chez ces enfants.




Projet BDEVALANG : Constituer une base de données pour comprendre les processus développementaux typiques et atypiques (MSH Lorraine, 2018)
Resp : C. da Silva Genest ; G. de Weck (Univ Neuchâtel) S. Jullien (Univ Neuchâtel), L. Le Mené (Univ Strasbourg), C. Masson, A. Salazar Orvig (Univ Sorbonne Nouvelle)


La recherche EVALANG (Evaluation des compétences langagières d’enfants tout-venant et dysphasiques en situations spontanées) a pour objectif principal de créer un outil d’évaluation, fiable et objectif, des compétences langagières d’enfants avec ou sans troubles du développement du langage âgés entre 5 et 7 ans. Cette grille ne peut être élaborée qu’en tenant compte des productions réelles d’enfants engagés dans des interactions verbales adulte-enfant. Pour ce faire, l’un des axes du projet (sous-projet BDEVALANG "Constituer une base de données pour comprendre les processus développementaux typiques et atypiques") consiste à créer une base de données de productions attestées.




Projet Démonext : Dérivation en extension (ANR, 2018-2022)
Resp : F. Namer ; Resp du lot « Exploitation de la ressource » : M. Tran ; F. Brin-Henry (ATILF), S. Caët (Univ Lille), C. da Silva Genest, L. Macchi (Univ Lille), C. Masson


Le projet consiste en la construction d’une base de données morphologiques du français qui décrit les propriétés dérivationnelles des mots de manière systématique. L’une des exploitations de la ressource consistera à générer des épreuves et des exercices en morphologie dérivationnelle à destination des orthophonistes et des enseignants du 1er degré.




Projet PREMILA : Prématurés et Interactions Langagières (Sorbonne Nouvelle, 2017-2018)
Resp : T. Bertin ; C. da Silva Genest ; J. Heurdier ; J. Klein ; M. Le Mené ; C. Masson


Le projet se donne pour objectif de mettre en évidence l’importance des interactions précoces soutenantes (dès la naissance de l’enfant, pendant son hospitalisation) entre parents et enfants nés prématurément pour la mise en place de leur communication pré-linguistique puis linguistique. A partir de questionnaires et de suivis longitudinaux de familles concernées par la prématurité, il s’agira d’étudier le lien entre le développement communicatif et langagier des enfants et les interactions dont ils auront bénéficié.




Les connaissances relatives à la fréquence de doublement des lettres influencent-elles l’apprentissage de l’orthographe lexicale lorsque le doublement des consonnes a une contrepartie phonologique, comme en italien ?

Resp : Sébastien Pacton (Université Paris 5), Samantha Ruvoletto


Les doubles consonnes en italien font l’objet de cette étude. Sur la base des recherches concernant l’anglais (Hayes et al. 2006 ; Treiman et al., 2016), notre hypothèse est que, même si la présence d’un doublet modifie la prononciation et donc permet un codage phonologique (y compris en lecture silencieuse) de la présence/absence d’un doublet en italien, les participants (des adultes alphabétisés) utilisent des contraintes de fréquence à l‘écrit pour apprendre des nouveaux mots contenants ces doubles consonnes.




Les représentations linguistiques lexicales et sous-lexicales et leurs évolutions avec l’acquisition de l’écrit

Resp : Daniel Zagar, Katarina Bartkova, Samantha Ruvoletto, Hélène Maire (Université de Lorraine)


Ce projet a pour but de comprendre la nature et la structure des représentations linguistiques lexicales et sous-lexicales et leurs évolutions avec l’acquisition de l’écrit en français. L’hypothèse au centre de cette recherche est que l’acquisition de l’orthographe influence la perception de la langue orale et également les représentations phonologiques associées aux productions phonétiques.




Composantes temporelles et mélodiques dans l’identification des frontières prosodiques au cours du traitement du langage parlé chez les adultes dyslexiques

Resp : Pascale Colé (Université Marseille Aix-en-Provence, Laboratoire de psychologie cognitive), Maria Paola D’Imperio (Laboratoire Parole et Langage UMR 7309 CNRS, Université Aix-Marseille), Samanta Ruvoletto


Dans ce projet, nous cherchons à évaluer les compétences prosodiques d’une population d’adultes dyslexiques étudiant à l’université, dont les troubles phonologiques sont stabilisés (Miller-Shaul, 2005).




Projet FLAcIS – First Language Acquisition of the Information-Structural notions of topic and focus in French (Projet financé par le fond de recherche de la KU Leuven (Belgique) pour une durée de 4 ans (2015-2019))
Resp : E. Canut, K. Lahousse (KU Leuven) et C. De Cat (Université de Leeds), impliquant le suivi d’une thèse en co-tutelle (M. Jourdain).


L’objectif de cette recherche est d’étudier dans le langage de l’enfant de moins de 6 ans les « IS-notions » du topic et du focus et les formes syntaxiques correspondant à la dislocation et aux clivées introduites par « c’est » et « il y a », en s’appuyant sur les données de trois corpus de référence : York and Cat corpora, TCOF, CHILDES tout en les complétant par d’autres corpus en cours d’archivage.




Expérimentation de la démarche de « dictée à l’adulte/au formateur/à l’expert » avec des publics Français Langue Seconde/Etrangère
Resp : J. Delahaie (Université de Lille, UMR STL) et E. Canut


Articulation autour de deux axes : la recherche portant sur l’apprentissage du langage oral et écrit à travers la démarche dite de « dictée à l’adulte/à l’expert/au formateur », et les implications didactiques et pédagogiques qui en découlent pour la formation des enseignants intervenants auprès de migrants dans différents types de structure (associations, collectifs, université).
Cette recherche s’inscrit dans le cadre du projet Langues et migrations autour de l’enseignement du français pour un public migrant.
La recherche devrait prochainement être incluse dans un projet européen INTERREG AB Réfugiés – Social (INTERREG V France-Wallonie-Vlaanderen), qui vise à développer une coopération transfrontalière autour de l’intégration des migrants (réfugiés statutaires, demandeurs d’asiles sous conditions, mineurs isolés non accompagnés).




Exploitation didactique des corpus oraux pour l’enseignement du FLE/S

Resp : J. Delahaie, E. Canut, A. Balvet (Université de Lille, UMR STL)


Cette recherche s’inscrit dans le cadre du projet Didactique, Oral, Corpus. L’objectif du projet à long terme est la constitution d’une plate-forme multilingue (français, espagnol, anglais), constitué de dialogues dans des situations écologiques de communication ordinaires (commerces, agences de voyage, administrations…), ayant pour visée l’enseignement de l’oral en langue étrangère.
Ce projet se construit en plusieurs étapes :
- étape 1 : constitution d’un corpus multilingue de données authentiques d’interactions dans des situations de communication ordinaire (rencontre en rue, discussions avec le voisinage, interactions commerciales et téléphoniques, entretiens d’embauche, etc).
- étape 2 : traitement des données (archivage, transcription et annotation linguistique).
- étape 3 : analyse linguistique et exploitation didactique de ces données pour la création de la plate-forme DOC sous forme d’activités pédagogiques sur l’oral, d’interactions simulées et de données authentiques mise en ligne.




Outils et ressources sur le français écrit et oral (ORFEO)

Resp : J.-M. Debaisieux, C. Benzitoun (pour la partie sur les données orales)


ORFEO est un projet qui a été financé par l’ANR (ANR 12-CORP-0005). La plate-forme ORFEO (Outils et Ressources sur le Français Ecrit et Oral) propose un ensemble unique de textes écrits et de transcriptions d’enregistrements en français contemporain ainsi que des outils pour les exploiter, que ce soit dans le cadre de la recherche en linguistique, en traitement automatique des langues, pour l’enseignement ou pour simplement satisfaire sa curiosité à propos du fonctionnement du français contemporain : emploi d’un mot, d’une expression ou d’une forme grammaticale (fréquence, contexte, exemples à l’écrit ou à l’oral, …). L’orientation principale a été néanmoins de se placer du point de vue du linguiste qui veut étudier les formes de l’énoncé et de ses composantes à travers les divers usages de la langue française.
Site web : http://www.projet-orfeo.fr/->http://www.projet-orfeo.fr/




Constitution Annotation Normalisation et Exploitation de Transcriptions de français parlé (CANET)

Resp : C. Benzitoun


Ce projet a été financé par la Région Lorraine. Il s’agissait de participer à l’effort que représentent ORFEO et TCOF dans le cadre de la mise à disposition de ressources et d’outils pour le français parlé.




Traitement de corpus oraux en français (TCOF)

Resp : V. André, E. Canut, C. Masson, J.-M. Debaisieux, C. Benzitoun


Le projet « Traitement de Corpus Oraux en Français » (TCOF) est né de la volonté de conserver des corpus oraux collectés dans les années 80-90 à des fins de recherches personnelles. L’équipe constituée au sein du laboratoire ATILF (UMR CNRS 7118) a élaboré l’architecture d’une première base de données de corpus alignés texte/son avec Transcriber. Celle-ci s’est progressivement enrichie à partir des années 2000 grâce à la collaboration d’autres (enseignants-)chercheurs, d’ITA et d’étudiants en Sciences du langage de l’université de Lorraine. Aujourd’hui, l’équipe met à disposition de la communauté scientifique une partie de ses ressources. Cette mise à disposition est progressive, au fur et à mesure du traitement des données.
Le corpus mis à disposition comporte deux grandes parties : des enregistrements d’interactions adultes-enfants et des enregistrements d’interactions entre adultes. Les enregistrements sont de durées diverses : de 5 à 45 minutes ou plus. A terme, des enregistrements de dialogues avec des enfants atteints d’une pathologie et des dialogues entre natifs et non natifs seront intégrés.




Français contemporain Vernaculaire (FRACOV)

Resp : P. Larivée, F. Lefeuvre, C. Benzitoun (participant)


Mise à disposition de fiches descriptives portant sur le français vernaculaire. Financement : ILF.
Site web : http://fracov.org->http://fracov.org




Encyclopédie grammaticale du français (EGF)

Resp : C. Blanche-Benveniste, M.-J. Béguelin, D. Willems, J. Deulofeu, D. Apothéloz, C. Benzitoun


Mise à disposition de fiches portant sur la grammaire du français. Financement : DGLFLF.
Site web : http://encyclogram.fr->http://encyclogram.fr




Interventions au sein du Réseau d’éducation prioritaire (REP+) La Fontaine

Resp : A. Polguère, V. Lux-Pogodalla, B. Bouard, B. Combettes, C. Benzitoun, E. Carette, E. Thiébaut


Cette collaboration avec le REP+ La Fontaine prend la forme de formations et de conférences auprès des enseignants, mais aussi de recherches actions pour essayer de mettre en évidence les difficultés rencontrer par les élèves et essayer de proposer des pistes de remédiation.




Donnez votre français à la science (DFS)

Resp : J. Glikman, J.-P. Goldman, P. Boula de Mareüil, C. Benzitoun, M. Avanzi


L’objectif de ce projet financé par la DGLFLF est de développer et mettre librement à disposition une plateforme de collecte de données orales et écrites.


I. Présentation
II. Membres
III. Orientation scientifique
IV. Thématiques

  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales