laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER

Mots du TLFI

ENVIRONNEMENT, subst. masc.


ENVIRONNEMENT, subst. masc.
A. Rare. Ensemble des choses qui se trouvent aux environs, autour de quelque chose. Qu’est-ce que cela [un palais] fait ici à Recanati, au lieu d’être dans son environnement naturel : Bologne, Milan ou même Rome ? (LARBAUD,

Jaune, 1927, p. 60).
LING. Contexte,
en particulier contexte immédiat. En linguistique distributionnelle (...)
la distribution est définie comme l’ensemble des environnements dans lesquels
une forme donnée peut figurer
(MOUNIN 1974) :

1. ... les
mots ne sont pas isolés, ils admettent entre eux des relations systématiques
(...). La signification du mot est liée à son environnement sémantique
et la forme du mot nous renvoie aux étages morphologique et phonologique de
la langue.

Traité de sociol., 1968, p. 271.

B. P. ext. Ensemble
des éléments et des phénomènes physiques qui environnent un organisme
vivant, se trouvent autour de lui (cf. milieu). Une intéressante
classification de type écologique, fondée sur l’habitat : (...)
environnement émergé et environnement aquatique, 25 classes de plantes selon
les milieux
(Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 776) :

2. ... les
animaux (...) et l’homme (...) sont mieux armés que la plante pour réagir
contre les milieux ambiants. Mais, si l’on réfléchit à tout ce qu’implique
ce mot de milieu ou " d’environnement " suivant l’expression
anglaise, à tous les fils insoupçonnés dont est tissée la trame qui nous
enlace, quel organisme vivant pourrait s’y soustraire ?

VIDAL DE LA BLACHE, Principes de géogr. hum., 1921,
p. 7.

En partic.
Ensemble des conditions matérielles et des personnes qui environnent un
être humain, qui se trouvent autour de lui. Environnement social,
culturel. Un de ces garçons maladifs, sensitifs, (...) aussi démunis que des
aveugles dès que leur manque l’environnement maternel
(GRACQ,
Beau tén., 1945, p. 54) :

3. ... la
nation est une combinaison de pôles de croissance, c’est-à-dire d’unités
motrices avec leurs environnements, disons : avec les milieux de
propagation de leurs effets.
PERROUX, L’Écon. du XXe s., 1964, p.
278.

Prononc. : [].
Enq. : //.

Étymol. et Hist. 1. Ca 1265 environemenz " circuit,
contour " (BRUNET LATIN, Trésor, éd. P.
Chabaille, 112) ; 2. 1487 " action d’environner " (Garbin ds FEW t. 14, p. 389a) ; 3. 1921 géogr. hum. supra ex. 2). Dér. du
rad. de environner* ; suff. -(e)ment1* ; 3 empr. à l’angl.
environment (1827 même acception ds NED). Fréq. abs. littér.
 :
156. Bbg. DUBUC (R.). La Planification à
long terme ds l’entr. Meta. 1974, t. 19, no 4, p. 211. GRANDJOUAN (J. O.). S’environner d’un confortable
flottement. Vie Lang. 1974, pp. 47-48.
LÉCROUART (C.). De la Variété lex. en trad. Actual.
terminol.
1975, t. 8, no 6, pp. 1-3.

  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales