laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER

Citations Frantext 2004

AMERTUME


R472/ SAND George / Correspondance : 1825 / 1825
page 237 / 96 à CASIMIR DUDEVANT, 1825

« C’est cette voix du coeur qui ne permet pas qu’on soit insensible à la générosité
d’un ami et qui fait qu’on lui sacrifie tout sans amertume et
sans regret. »

 

BOULINE


Q334/ FÉNELON / Traité de l’existence et des attributs de Dieu /
1713
page 29 / PARTIE 1 CHAPITRE 2

« Ils ont l’ art de tourner ce plumage du côté du vent, et d’ aller, comme
les vaisseaux, à la bouline, quand le vent ne
leur est pas favorable. »

 

BROUSSE


L256/ MILLE Pierre / Barnavaux et quelques femmes / 1908
page 210 / L’AVENTURE DE SARA

« Puis elle se laissa vêtir d’ une belle étoffe qui ressemblait à une forêt
 : de belles fleurs jaunes et rouges sur un fond vert comme la brousse

à la saison des pluies. »

 

DÉAMBULER


K363/ MARTIN DU GARD Roger / Les Thibault : Le Cahier gris / 1922
page 643 / LE CAHIER GRIS

« Avant l’ aube, il avait jailli de sa cachette, et s’ était mis à déambuler
dans le jour naissant. »

 

ESPÉRANCE


R472/ SAND George / Correspondance : 1825 / 1825
page 251 / 101 à AURÉLIEN DE SÈZE, 1825


« Une telle espérance serait le rêve d’une
imagination exaltée et ne se réalisera jamais sur la terre. »

 

FARFADET


R432/ SAND George / La Petite Fadette / 1849

page 72 / VIII

« Vous savez tous que le fadet ou le farfadet,
qu’ en d’ autres endroits on appelle aussi le follet, est un lutin fort gentil,
mais un peu malicieux. »

 

LUMIÈRE


R481/ SAND George / Correspondance : 1834 / 1834
page 626 / 788 à ALFRED DE MUSSET

« Je contemple, les yeux toujours ouverts, une lumière
toujours éclatante et pure. »

 

OMBELLIFÈRE


M885/ BALZAC Honoré de / Histoire de la grandeur et de la décadence
de César Birotteau / 1837
page 105 / I CÉSAR À SON APOGÉE

« Au premier aspect, cette plante humaine, ombellifère,
vu la casquette bleue tubulée qui la couronnait, à tige entourée d’un
pantalon verdâtre, à racines bulbeuses enveloppées de chaussons de lisière,
offrait une physionomie blanchâtre et plate qui certes ne trahissait rien de vénéneux.
 »

 

TACTILE


K575/ CLAUDEL Paul / L’Art poétique : connaissance du temps, traité
de la co-naissance au monde et de soi-même, développement de l’Église / 1907
page 201 / TRAITÉ DE LA CO-NAISSANCE...

« Il y a une étendue spirituelle où les " distances " sont réglées
non plus par l’ éloignement tactile, mais par
les relations harmoniques. »

 

TATAOUINER (TERGIVERSER)


Q295/ ROUSSEAU Jean-Jacques / Émile ou De l’éducation / 1762
page 640 / LIVRE 4

« mais il y a tant de contradictions entre les droits de la nature et nos loix
sociales, que pour les concilier, il faut gauchir et tergiversersans cesse : il faut employer beaucoup d’ art pour empêcher l’ homme social d’ être tout à fait artificiel. »

  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales