laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER
Accueil > La recherche > Équipes > Lexique > Morphologie constructionnelle > Thèmes de recherche développés

Thèmes de recherche développés

Morphologie lexicale

Cadre théorique

La morphologie lexicale telle que nous la pratiquons au sein de l’axe Morphologie constructionnelle de l’équipe Lexique se situe dans une approche lexématique (par opposition à morphématique). Nos travaux se situent dans la lignée des travaux initiés par Aronoff, qui considère depuis les années 70 le morphème comme unité non opérationnelle dans la description générale de la morphologie des langues. La morphologie lexicale est l’étude de la covariation systématique du sens et de la forme dans les lexèmes construits. Une règle de construction de lexème constitue la généralisation opérée à partir de données observables. Cela suppose deux sous-entendus :

  • un travail sur la production réelle des scripteurs (output) ;
  • une étude de la relation qu’entretiennent ces outputs avec une autre unité lexicale que l’on nomme base.

Nos recherches sont menées sur le français et le slovaque.

Méthodologie

Nous développons une morphologie à la fois extensive, c’est-à-dire une morphologie où les données occupent une place centrale, ainsi que basée sur l’usage, qui nécessite donc de recueillir des données attestées sur différents supports (corpus journalistique et Toile), mais pas nécessairement enregistrées dans les dictionnaires. Cela nous permet d’être au plus près de la création morphologique et, ainsi, d’identifier les différents paramètres mis en jeu.

Thèmes développés

Les travaux des membres de la thématique Morphologie lexicale peuvent être organisés en trois pôles :

1. Compétition phonologie-sémantique dans la construction lexicale : les paramètres de bonne construction morphologique, tant phonologiques que sémantiques, font parfois apparaître des contraintes contradictoires.

2. Description de la sémantique de procédés constructionnels.

3. Motivation des scripteurs dans la création de néologismes.

Morphologie computationnelle

  • Constitution et maintenance d’outils pour l’analyse automatique du lexique morphologiquement construit.
  • Acquisition automatique de traits lexicaux induits par la morphologie.
  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales