laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER
Accueil > Les actualités > Parution des actes du colloque Robert Martin

Parution des actes du colloque Robert Martin


Parution des actes du colloque Robert Martin, coorganisé par l’ATILF et le CELTED.

Frédéric Duval (éd.), La logique du sens : autour des propositions de Robert Martin, Metz : Université Paul Verlaine-Metz, 2011 (Recherches linguistiques, 32), 330 p., 22,60 euros. ISBN : 978-2-909498-07-2.

Robert Martin, l’un des linguistes les plus marquants de son époque, apporte depuis bientôt cinquante ans des contributions connues et reconnues à la linguistique, principalement en sémantique et en lexicographie. Il a paru nécessaire de discuter les propositions qu’il a avancées dans ses ouvrages et articles, pour mieux en saisir les soubassements et enjeux théoriques, les apports et prolongements possibles. À cet effet, le CELTED (Université Paul Verlaine-Metz), l’ATILF (CNRS-Nancy Université) et la MSH Lorraine se sont unis pour organiser à Metz, du 24 au 26 mars 2011, un débat critique autour de l’œuvre de R. Martin. Le présent volume de Recherches linguistiques, collection initiée par Jean David et Robert Martin, rassemble les actes de cette réunion.

Ne nous y trompons pas, le présent volume ne rassemble pas des mélanges disparates. On y lira deux types d’articles : les uns traitent directement de travaux de R. Martin, les autres s’appuient sur des propositions de R. Martin pour développer une recherche originale. L’ensemble se signale par l’absence de dogmatisme et un esprit d’ouverture chers à Robert Martin.

Plusieurs communications rappellent combien de nombreuses propositions de Robert Martin étaient précurseurs dans les années 1970 et montrent l’intérêt, au-delà des effets de mode, de relire R. Martin et d’exploiter les concepts qu’il a développés. Conformément aux deux thématiques qui structurent fortement les apports de R. Martin au débat linguistique, les articles se répartissent entre sémantique d’une part et lexicographie de l’autre.

L’ensemble des contributions démontre combien les travaux de Robert Martin ont abouti à un modèle cohérent d’une efficacité rare, apte à faire progresser des recherches engagées sur des bases théoriques ou méthodologiques différentes ; bref, à un modèle facilitant la quête du sens.

  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales