laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER
Accueil > Les actualités > Actualités "développées" > Colloque « Variation, invariant, variété »

Colloque « Variation, invariant, variété »

Présentation

Présentation

Le réseau des linguistes du Grand Est a été créé en 2006 à l’université de Besançon, à l’initiative de Catherine Paulin. Grâce à des colloques annuels, les liens entre collègues linguistes des universités du Grand Est et des régions limitrophes se sont renforcés. Orienté au départ vers les collègues de linguistique des langues étrangères, il s’est ouvert depuis 2007 aux spécialistes de linguistique française. Tout comme Besançon (2007), Dijon (2008), Nancy (2009), Genève (2010), Strasbourg (2011) et Besançon (2012), Metz se doit maintenant de porter le flambeau pour pérenniser ces rencontres qui jalonnent désormais la vie de nos collèges linguistes.

Le mode de fonctionnement suppose des cycles de 2 ans. Une thématique est abordée dans un premier colloque avant d’être réinvestie dans un second. Ainsi, la thématique proposée à Metz, à savoir « Variation, invariant, variété » s’inscrit dans le sillage du premier colloque sur le thème de la variation tenu à Besançon en avril 2012 « Variations, Plasticité, Interprétations ». Ce second volet du travail a pour objectif d’approfondir les acceptions du terme variation, de travailler variation, invariant et variété dans le jeu de leurs relations et de proposer des avancées en matière de terminologie et de conceptualisation. C’est dans cet objectif qu’a été rédigé le cadrage, invitant les communicants à approfondir plus particulièrement les interactions entre les trois termes annoncés. A ce titre, le colloque se donne un objectif d’innovation, le projet étant de rebrasser des pratiques autour de la variation pour proposer une plus grande formalisation d’un concept aux définissions multiples pour proposer des avancées terminologiques.

Outre le fait que ce colloque s’ancre dans un tissu de rencontres qui rythme les échanges des collègues chercheurs, le mouvement se dote d’une lisibilité régionale, ne serait-ce que par le nom du réseau dont la création avait pour but de fédérer dans l’Est les travaux de linguistes se considérant trop isolés dans leurs institutions respectives. Il est maintenant traditionnel que ces rencontres attirent des chercheurs venant de tout l’hexagone et le réseau a acquis une réputation nationale. Plusieurs propositions nous ont été faites par des chercheurs résidant à hors de l’hexagone. La dimension internationale du réseau, qui comprend des chercheurs d’origine étrangère au sein de son comité scientifique, est confirmée par la présence attendue de communicants venus de l’étranger.

Enfin, nous avons fait le choix d’ancrer ce colloque au sein de l’UDL. Enseignants de l’UDL sur le site de Metz, l’organisateur est membre d’IDEA et le co-organisateur est membre de l’ATIF. Il s’agit donc d’un colloque inscrit à l’interface de deux centres, de deux pôles scientifiques (TELL et CLCS) et de deux sites (Metz et Nancy). Il a été décidé que le colloque aurait lieu à Metz, de façon à varier le rayonnement et le périphérique d’influence du réseau.

Publications

Le Réseau des Linguistes du Grand-Est est publié aux Presses Universitaires de Franche-Comté. Les volumes parus sont les suivants : C. Paulin (dir.), 2007, La fonction expressive, La fonction expressive t. 2, 2007, Ecart et expressivité, 2008, Saillance, 2009 et Saillance 2010.


  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales