laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER
Accueil > Les actualités > Actualités "développées" > Journée d’étude internationale

Journée d’étude internationale

Présentation

Présentation


Cette journée d’étude se propose d’explorer un domaine de la phraséologie qui est parfois considéré comme périphérique mais dont la richesse et la complexité sont redoutables. En effet, les phraséologismes dont la fonction essentielle se situe non pas au niveau de la désignation ou de la référence mais au niveau pragmatique et interactionnel posent des problèmes importants, car ils ont été encore peu examinés. On les appelle par exemple pragmatèmes (Mel’čuk, Fléchon/Frassi/Polguère, Blanco), phraséologismes communicationnels (Burger), phraséologismes pragmatiques (Burger, Hyvärinen), structures figées de la conversation (Bidaud), actes de langage lexicalisés (Schemann), routines conversationnelles (Klein/Lamiroy), formules de routine (Lüger) ou actes de langage stéréotypés (Métrich, Kauffer). Ce grand nombre de termes montre que leurs caractéristiques et leurs emplois sont très divers.

Il s’agira lors de cette journée de :
- faire le bilan des recherches sur ces différentes catégories. Les actes de langages stéréotypés, définis plus récemment et qui offrent des perspectives nouvelles, sont particulièrement intéressants.
- revenir sur la classification et la délimitation de ces phraséologismes pragmatiques. Quels sont les points communs de ces catégories, leurs différences essentielles et à quel niveau ?
- faire le point sur leurs critères définitoires en particulier ceux qui posent encore problème. On pourra par exemple se pencher sur leur figement, leur caractère polylexical, leur compositionnalité, leur statut d’énoncé. Leur caractère « pragmatiquement contraint », à savoir le fait qu’ils sont plus ou moins fortement liés à la situation, est particulièrement digne d’intérêt car encore peu analysé.
- préciser leurs fonctions pragmatiques, ainsi que leurs emplois et fonctions en discours. Quelles sont les théories à l’œuvre : théories de l’énonciation, des actes de langage, notion de pragmaticalisation etc.

On s’interrogera sur les cadres théoriques utilisés, mais aussi sur les méthodes empiriques, en particulier les analyses basées sur corpus, voire « corpus-driven », actuellement très prisées. Les approches contrastives pourront également être à l’honneur ainsi que les analyses portant sur leur traduction.
Une autre direction prometteuse est le traitement lexicographique (unilingue ou multilingue, informatisé ou non) de ces phraséologismes pragmatiques.

Eléments bibliographiques :
Bidaud, Françoise (2002) : Structures figées de la conversation. Analyse contrastive français-italien. Bern, Lang.
Blanco, Xavier (2014) : Inventaire lexicographique d’une sous-classe de phrasèmes délaissée : les pragmatèmes, Cahiers de Lexicologie 104, 133-153.
Fléchon, Geneviève / Frassi Paolo & Polguère Alain (2012) : Les pragmatèmes ont-ils un charme indéfinissable ? In : Ligas, Pierluigi & Frassi, Paolo (éds.), Lexiques. Identités, Cultures. Vérone, QuiEdit, 81-104.
Hyvärinen, Irma & Liimatainen, Annikki (éds.) (2011) : Beiträge zur pragmatischen Phraseologie, Finnische Beiträge zur Germanistik 25. Frankfurt a. M., Peter Lang, 9-43.
Kauffer, Maurice (2013) : Phraseologismen und stereotype Sprechakte im Deutschen und im Französischen. Linguistik on line 62, 5/13, 119-138.
Klein, Jean-René & Lamiroy, Béatrice (2011) : Routines conversationnelles et figement. In : Anscombre, Jean-Claude & Mejri, Salah (eds.) (2011) : La parole entravée : études sur le figement, Paris, Champion, 195-213.
Lüger, Heinz-Helmut (2007) : Pragmatische Phraseme : Routineformeln, in : Burger, Harald / Dobrovol’skij, Dimitrij / Kühn, Peter / Norrick, Neal R. (eds.), Phraseologie / Phraseology
Ein internationales Handbuch zeitgenössischer Forschung 1, Berlin / New York, Mou- ton / De Gruyter, 444-459.
Mel’čuk, Igor (2013), « Tout ce que nous voulions savoir sur les phrasèmes, mais… », Cahiers de lexicologie 102, 129-149.
Schemann, Hans (1993). Deutsche Idiomatik – Die deutschen Redewendungen im Kontext.
Stuttgart & Dresden, Klett.


  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales