laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER
Accueil > Les actualités > Actualités "développées" > Journées d’étude « Corpus et pathologie du langage chez l’enfant (...)

Journées d’étude « Corpus et pathologie du langage chez l’enfant »

Présentation

Présentation

Les processus d’acquisition sont étudiés de deux façons différentes : soit par des épreuves contrôlées dans des situations induisant des formes et des structures verbales ciblées (Kail, 2000), soit par le recueil de données en situation naturelle au sein desquelles les locuteurs mobilisent leurs compétences langagières (Morgenstern & Parisse, 2007). Ces deux approches renvoient à des visions différentes du développement langagier : la première cherche à évaluer l’acquisition ou la non acquisition d’un phénomène linguistique tandis que la seconde a pour objectif d’en apprécier les processus dans l’environnement linguistique et social de l’enfant (Canut, Vertalier & Espinosa, 2013 ; de Pontonx, Masson, Leroy-Collombel & Morgenstern, 2014).

 

Dans le cadre de la linguistique de corpus, la valorisation et la diffusion de ressources sont des questions abordées par les chercheurs, en particulier la mise à disposition de données constituées par les chercheurs eux-mêmes, par exemple pour les études sur le français parlé, la didactique des langues ou l’acquisition du langage (André & Canut, 2010). Dans ce domaine, la construction collaborative de CHILDES, base de données internationale et interlangues d’interactions naturelles ou semi-guidées (Mac Whinney, 2000), a permis de mettre en relation des chercheurs de divers horizons sur des corpus unifiés. Toutefois, la diffusion de corpus d’enfants présentant des troubles du langage reste encore parcellaire, au-delà de CHILDES : les données recueillies par les chercheurs travaillant sur les pathologies du langage sont peu nombreuses et très rarement accessibles à l’ensemble de la communauté scientifique. Or, rendre accessible ces corpus d’interactions pourrait contribuer à la mise en place de recherches portant sur le développement langagier atypique ou pathologique en proposant aux chercheurs, étudiants et professionnels de travailler sur des données naturelles, recueillies dans un cadre scientifique et totalement annotées.

 

Les deux demi-journées d’étude proposées par le projet CORPECS (CORPus Emergence de la Communication chez l’enfant et Stratégies d’étayage de l’adulte) sont l’occasion de questionner les apports et les limites des corpus dans le champ de la pathologie du langage :

-  Quelles sont les spécificités du recueil et du travail des données en pathologie ?
-  Quels outils utilisés pour le traitement des corpus en pathologie ?
-  Quelles implications possibles pour les pratiques professionnelles ?


  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales