historique 2008 séminaires

Historique 2008 des séminaires de l’ATILF

Séminaire de syntaxe et de sémantique

Les diathèses, une notion nouvelle relevant d’une linguistique à trois niveaux

Emmanuel Deronne (ATILF)

Vendredi 21 novembre 2008 | 14h15
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | Bâtiment B | Salle B 10

Séminaire ATILF

Les entités syntagmatiques du lexique et leur modélisation

Alain Polguère (OLST – Département de linguistique et de traduction – Université de Montréal)

Vendredi 17 octobre 2008 | 10h30-12h00
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | ATILF | Bâtiment CNRS | Salle Paul Imbs

Résumé
L’entité linguistique type étudiée par la lexicologie et modélisée par la lexicographie est bien entendu le lexème : sens exprimé par un mot-forme (ou par un ensemble de mots-formes qui sont autant de variantes flexionnelles). Il est cependant bien établi que l’étude du lexique prend aussi en considération des entités lexicales de nature syntagmatique, comme les locutions. De telles entités sont particulièrement intéressantes puisque, d’une part, elles sont un point d’articulation entre lexique et syntaxe et, d’autre part, elles représentent une portion très importante de la connaissance lexicale. Dans ma présentation, je ferai tout d’abord un examen des différents types d’entités syntagmatiques enchâssées dans le lexique des langues (locutions, collocations, structures de régimes, etc.). J’aborderai ensuite le problème de leur modélisation lexicographique, en m’appuyant notamment sur les travaux menés à l’OLST dans le cadre de la recherche en lexicologie/lexicographie explicative et combinatoire.

 

Télécharger l’exposé d’Alain Polguère

Séminaire de syntaxe et de sémantique

Quelle(s) unité(s) syntaxique(s) maximale(s) en français parlé ? Discussions autour de quelques problèmes rencontrés

Christophe Benzitoun (ATILF)

Vendredi 3 octobre 2008 | 14h15
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | Bâtiment B | Salle B 10

Résumé
Depuis quelques années, de nombreuses études ont vu le jour, notamment dans le cadre de la perspective macrosyntaxique, remettant en cause la pertinence de la notion de phrase comme unité délimitant le champ d’investigation de la syntaxe (cf. notamment Béguelin, 2000 & 2002 ; Berrendonner, 2002 et Blanche-Benveniste, 2002). Ces études fournissent un cadre apte à intégrer de manière cohérente des éléments dans et hors rection et proposent des unités de substitution jugées plus opératoires que la phrase, unités qui ont été essentiellement élaborées en s’appuyant sur des corpus oraux. Et dès lors que l’on travaille sur le français parlé, c’est tout naturellement vers ces unités macrosyntaxiques que l’on s’oriente, que l’on soit à la recherche « d’unités minimales de discours » (Degand & Simon, 2005) ou d’unités syntaxiques (Rossi-Gensane, 2007).
Pour autant, la question des unités syntaxiques maximales est loin d’être résolue et la segmentation systématique de textes oraux est une tâche extrêmement complexe. Dans notre présentation, nous nous attacherons essentiellement à pointer quelques problèmes en nous basant sur des exemples extraits de corpus oraux.

Télécharger l’exemplier

Séminaire ATILF

Discours pédagogique, littératie, inégalités scolaires.

Élisabeth Bautier (Université de Paris 8 – Laboratoire ESSI-Escol)

Vendredi 3 octobre 2008 | 10h30-12h00
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | ATILF | Bâtiment CNRS | Salle Paul Imbs

Résumé
À l’heure où les exigences d’une littératie étendue sont de plus en plus prégnantes dans la société, comme dans les attendus scolaires (cf. l’évaluation PISA de l’OCDE), analyser le discours pédagogique, les échanges langagiers dans la classe permet, en particulier en référence aux catégories bernsteiniennes de Discours horizontal vs vertical, régulateur vs instructeur, de cadrage et de classification (Bernstein, 2007), d’identifier le développement du discours horizontal et régulateur. Un genre conversationnel se construit dans les classes susceptible de leurrer les (des) élèves sur les véritables enjeux cognitifs des situations et dispositifs mis en place, ce genre paradoxalement éloigne une partie des élèves de l’entrée dans la littératie étendue.

Séminaire ATILF

L’Ontology Web Language et le lexique gallo-roman. Le cas de l’Atlas Linguistique de la Wallonie.

Nicolas Mazziotta (Université de Liège)

Vendredi 13 juin 2008 | 10h30-12h00
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | ATILF | Bâtiment CNRS | Salle Paul Imbs

Résumé
L’exposé comportera trois parties. Dans un premier temps, nous présenterons l’Ontology Web Language (OWL), un langage métaconceptuel issu des recherches développées dans le cadre du web sémantique. Nous montrerons comment il peut être utilisé pour objectiver des concepts et des relations entre ces concepts. Dans un deuxième temps, en prenant l’exemple de la notice «nèfle» de l’Atlas Linguistique de la Wallonie (ALW), nous montrerons concrètement comment il est possible d’employer OWL dans le but de produire des notices informatisées. Cette utilisation ne dénature pas le travail d’analyse tel qu’il a été réalisé jusqu’à présent par ses rédacteurs, mais elle permet de l’objectiver et d’en garder une trace. En guise de prolongement, nous
proposerons, suivant le même principe, d’employer OWL pour modéliser les articles du FEW. Nous comparerons la structure que nous proposons à celle des notices rédigées actuellement en XML, en prenant l’exemple de l’article « basiolum » en cours de rédaction.

Séminaire ATILF

CLELIA : Développement d’un corpus littéraire et linguistique par le biais d’un dialogue interdisciplinaire

Thomas Lebarbé (Laboratoire LIDILEM, EA 609, Université Stendhal – Grenoble 3)

Vendredi 6 juin 2008 | 10h30-12h00
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | ATILF | Bâtiment CNRS | Salle Paul Imbs

Résumé
La Bibliothèque de Grenoble possède la quasi totalité des manuscrits de Stendhal. Cet ensemble de plus de seize mille feuillets compte parmi les plus importants des fonds de manuscrits littéraires modernes et par sa taille et par la présence de textes majeurs, entre autres Lucien Leuwen, ou Vie de Henry Brulard.

En savoir plus …

Séminaire de syntaxe et de sémantique

La structure interne des correlatives

Corrina Anderson (Université de Yale)

Vendredi 6 juin 2008 | 14h15
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | Bâtiment B | Salle B 10

Séminaire ATILF

De la didactique du français à la socio-didactique des langues

Marielle Rispail (MCF en Sciences du langage, IUFM / Université de Nice, Laboratoire LIDILEM de Grenoble)

Vendredi 23 mai 2008 | 10h30-12h00
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | Bâtiment B | Salle B 10

Résumé
La didactique des langues, qu’elles soient dites « maternelles », « secondes » ou étrangères », croise sans arrêt des champs disciplines connexes qui l’interrogent et l’enrichissent. Nous voudrions retracer ici les étapes de son contact avec la sociolinguistique :
– dans notre parcours personnel
– sur le plan chronologique
– à travers quelques exemples où s’actualise le concept de « socio-didactique » dans des contextes complexes de plurilinguisme (la Lorraine francique, l’Algérie, le sud-est asiatique).
Nous terminerons sur les voies ouvertes par cette notion, entre autre sur le plan méthodologique et pour l’enseignement des langues aux publics issus de l’immigration.

Séminaire MSH

Projet d’informatisation du Du Cange et du Nouveau Du Cange et les corpus liés

Bruno Bon (CNRS-IRHT) et Anita Guerreau-Jalabert (CNRS-IRHT)

Vendredi 16 mai 2008 | 10h00-11h30
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | ATILF | Bâtiment CNRS | Salle Paul Imbs

Résumé
Profiter de la révolution technologique en cours pour encourager une véritable révolution scientifique, en particulier dans les domaines de l’histoire et de la philologie médiévales, c’est ce qui a motivé la décision de l’Ecole nationale des chartes de s’attaquer de front à un monument toujours irremplacé, le « Glossarium » du latin médiéval de Charles Du Cange (17e s.), dans son édition du 19e s.
Au delà d’un simple changement de support, déjà disponible en plusieurs endroits du Web, il s’agit surtout de donner les moyens aux chercheurs d’extraire le plus d’informations possible d’un ouvrage aussi riche que sous-exploité, grâce au développement d’une interface conçue par des chercheurs pour des chercheurs.
Ce projet s’intègre dans un programme plus large, proposé à l’ANR, destiné à mettre en place, entre autres, une plateforme interactive de philologie médiolatine, qui regrouperait, autour de l’ancien Glossarium de Du Cange, les nouveaux dictionnaires de latin médiéval en cours de rédaction, en France (Novum Glossarium) comme en Europe.
Nous saisirons l’occasion pour tenter de montrer comment la lexicographie médiolatine doit faire sa révolution, et comment la préparation de ce programme a nourri notre réflexion sur l’avenir de notre travail de rédacteurs de dictionnaires : la rationalisation de la structure et de la longueur des notices, et surtout le soutien d’un réseau de collaborateurs interactif pourraient compenser en partie la faiblesse critique des moyens humains disponibles ; l’analyse conjointe des langues vernaculaires et du latin, ouverte à grande échelle par le développement des corpus virtuels, devrait permettre d’améliorer l’efficacité et la pertinence de notre travail.

Séminaire MSH

Corpus et diachronie

Axe 2 MSH « Langues, textes et documents » – Frédéric Duval (U. Metz)

Vendredi 16 mai 2008 – 14h
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | ATILF | Bâtiment CNRS | Salle Paul Imbs

Résumé
CORPUS ET DIACHRONIE
Présentation : Frédéric Duval (U. Metz)
Céline Guillot (ENS-LSH Lyon) : « Méta-données de la Base de Français Médiéval (BFM) et exploitation linguistique ».
Anita Guerreau-Jalabert (CNRS-IRHT) : « Sémantique historique latine et vernaculaire : la notion de sang dans les représentations de la parenté au Moyen Age ».
Gilles Siouffi (Montpellier-IUF) : « Etat des corpus et desiderata pour le XVIIe siècle ».
Cette séance de séminaire sera suivie d’une brève réunion organisationnelle sur les projets de l’axe.

Séminaire ATILF

Effets de la tendance dissimilative en français

Marc Plénat (UMR 5263 – Axe DUMAL)

Vendredi 16 mai 2008 | 10h30-12h00
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | Bâtiment B | Salle B 10

Résumé
On sait depuis longtemps que des tendances dissimilatives sont à l’oeuvre dans les langues en général et dans les langues romanes en particulier (cf. Grammont 1895). La linguistique moderne a fait de cette tendance l’un de ses plus sérieux candidats au titre de contrainte universelle…

En savoir plus …

Séminaire ATILF

« Un ciel… gris de chez gris… » : de la construction « X de chez X » à « Adj de chez Adj »: du locatif à l’intensif

Catherine Schnedecker (Université de Strasbourg)

Vendredi 11 avril 2008 | 10h30-12h00
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | ATILF | Bâtiment CNRS | Salle Paul Imbs

Résumé
Réputée représentative du « parler jeune » et du français oral, la construction « Adj de chez adj » (gris de chez gris) est d’autant plus intéressante d’un point de vue strictement linguistique qu’elle est pour le moins inattendue, compte tenu des contraintes syntaxiques du français. Pour en comprendre l’émergence, il est nécessaire de s’interroger sur son histoire de manière à repérer ce qui, à partir d’une construction à fonction de localisation, fortement contrainte au niveau du verbe-recteur et de la nature du complément, a «permis» syntaxiquement l’apparition de l’adjectif et sémantiquement l’expression de l’intensité.

Séminaire ATILF

Décrire et formaliser des constructions paradigmatiques : Application aux disfluences et coordinations dans une grammaire du français

Marie-Laure Guénot (LIA-CERI Avignon)

Vendredi 4 avril 2008 | 10h30-12h00
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | ATILF | Bâtiment CNRS | Salle Paul Imbs

Résumé
Les grammaires formelles actuelles ne représentent que des constructions syntagmatiques ou des structures dépendancielles équivalentes. Pourtant, dès lors que l’on s’intéresse à la formalisation des descriptions linguistiques de corpus, on constate que la prise en compte de la dimension paradigmatique des structures est dans certains cas nécessaire aux analyses proposées. Je montrerai ici comment, sur la
base de l’étude de productions linguistiques spontanées écrites et orales et en m’inspirant de travaux de l’Approche Pronominale, j’ai représenté cet axe de structuration linguistique dans mon modèle de grammaire formelle du français, et j’illustrerai mon propos à l’aide d’exemples d’analyses de coordinations et de disfluences.

 

Mots-clés: Approche Pronominale, Grammaires de Construction (CxG), Grammaires de Propriétés, Syntaxe, Interaction entre différents domaines d’analyse, Développement de grammaire, Linguistique descriptive,
Linguistique formelle, Coordination, Disfluences, Entassements paradigmatiques.

Séminaire ATILF

La phraséologie médicale. Etude contrastive français-allemand

Anne-Marie Nahon-Raimondez

Vendredi 21 mars 2008 | 10h30-12h00
ATILF Bâtiment CNRS, salle de réunion 2e étage

Résumé
Mon travail est une analyse phraséologique contrastive qui repose sur un corpus parallèle de textes de spécialité français et allemands. Le corpus choisi est un corpus d’articles médicaux parus dans la presse médicale spécialisée. Afin de travailler sur un corpus « homogène », je me suis limitée à une pathologie : l’asthme…

En savoir plus …

Séminaire de syntaxe et de sémantique

Les adjectifs taxinomiques du français : une approche syntaxique

Marie-Laurence Knittel (ATILF / Nancy-Université & CNRS)

Vendredi 14 mars 2008 | 14h15
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | Bâtiment B | Salle B 10

Séminaire ATILF

Etude de l’influence des pratiques langagières enseignantes sur l’acquisition de la langue orale chez des élèves entre quatre et cinq ans

Nathalie Charvy (IUFM Dijon (Université de Bourgogne) – EA170 CALIPSO-ED 268, Paris 3)

Vendredi 7 mars 2008 | 10h30-12h00
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | ATILF | Bâtiment CNRS | Salle Paul Imbs

Résumé
Au cours de mon intervention j’examinerai l’influence des pratiques langagières enseignantes sur l’acquisition de la langue orale chez l’élève de quatre à cinq ans (classe de moyenne section d’école maternelle). Notre étude s’appuiera sur une analyse linguistique de corpus longitudinaux (sur une année scolaire) d’interactions individuelles enseignant-élève…

En savoir plus …

Séminaire ATILF

Discours et identité : approches et problèmes

Philip Riley (ATILF / Nancy-Université & CNRS équipe CRAPEL)

Vendredi 15 février 2008 | 10h30-12h00
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | ATILF | Bâtiment CNRS | Salle Paul Imbs

Résumé
1/ Introduction : Identité et modernité : Fernando Pessoa et al. … et Ferdinand de Saussure. L’ ‘engouement identitaire’ – et quelques publications récentes. Vers une ‘théorie générale’ de la relation discours-identité ?
2/ Survol de quelques approches ‘discursives’ de la construction de l’identité.
3/ Présentation du livre Language, Culture and Identity : An Ethnolinguistic Perspective (London : Continuum, 2007)

En savoir plus …

Séminaire de syntaxe et de sémantique

Variation formelle dans la construction de lexèmes en hébreu moderne : Le cas des nom en /ut/

Aurore Koehl (ATILF / Nancy-Université & CNRS)

Vendredi 18 janvier 2008 | 14h15
Nancy | Campus Lettres et Sciences Humaines | Bâtiment B | Salle B 10